jeudi 4 mars 2010

Écoeurantite

J'ai réussi à écoeurer mes colocataires, à force de faire jouer l'album Silence, de Fred Pellerin, en boucle pendant une semaine.
Voyons voir s'ils résisteront à Thomas Fersen.



né dans une rose - thomas fersen

1 commentaire:

L'homme de mauvaise foi a dit…

Si tu veux, je fais front commun avec toi. J'emmènerai mon Farsen.

Je suis sûr qu'on peut arriver à les écoeurer.