dimanche 6 décembre 2009

Sommeil lourd de n'importe quoi

Étrange samedi.
J'ai l'impression que mes sous de chance ne me portent plus chance (je devrais les donner). Je dois les avoir brûlés en allant le voir hier, lorsqu'ils sont tombés sur son plancher alors que ses mains couraient sur mes hanches et retiraient ma ceinture, que sa bouche cherchait la mienne en même temps que j'enlèvais tout obstacle susceptible de nous séparer. J'avais besoin de beaucoup de chance, de beaucoup de courage, de beaucoup de moi pour oser.
J'suis contente.
Contente de savoir que je suis attachée, mais que ça ne me blesse pas.

Mon examen de Français a été tout croche.
Ça va n'importe comment avec l'autre minou.
Le party a été agréable, mais étrange.
Il a finit la soirée avec cette fille parfaite et géniale que je ne peux détester.
Mon Câlinous Vert n'était pas là.
La surprise pour Cachou a été réussie.

Et moi, cadeau blanc tout de rouge enrubanné, je me suis moi-même déballée. Dans mes rires, mes déceptions, mes figurés maux de coeur et mes yeux fatigués, j'ai juste envie de me terrer en boule dans mon lit.
Seule.




concerto pour violon et orchestre en mi mineur - mendelssohn

2 commentaires:

Anonyme a dit…

tu a encore de la chance. Tu ne regard seulement pas au bonne endroit pour la trouver.

Fille Imparfaite a dit…

@anonyme : j'espère que tu as raison.