mardi 8 décembre 2009

Correspondance

J'ai eu ses lettres.
Deux lettres qui m'ont mis les larmes aux yeux et le sourire sur les lèvres. J'ai éclaté de rire en voyant le macaron qu'il m'a envoyé et je l'ai vu le glisser dans l'enveloppe, bien enserré dans les feuilles de papier. J'aurais voulu entendre sa voix chaude, voir ses yeux doux et tristes, le serrer dans mes bras juste un peu.
J'attends la troisième avec impatience.

Il me manque.




this place is a prison - the postal service

1 commentaire:

a.anne a dit…

maintenant....

surveille ton courrier...


la tempete va t'amener bientot une belle boite........