dimanche 1 novembre 2009

À Halloween, il n'y a que de grands enfants

J'aime ça, passer Halloween.
Ramasser des bonbons et me faire dire que je suis trop grande pour ça. Avoir une température magnifique {pour la première fois depuis longtemps, j'ai pu marcher dehors en manches courtes, peu habillée, sans avoir froid}. M'asseoir et trier mes affaires, refiler mes croustilles à mes frères, négocier des bonbons avec ma soeur, en manger autant que je veux, ne pas souper, me coucher repue.
Vive Halloween.




pis si ô moins - les colocs

2 commentaires:

L'homme de mauvaise foi a dit…

Je déclare officiellement de mauvaise foi et karmiquement irrécupérables tous ceux qui affirment qu'il y a un âge pour passer l'Halloween.

Voyons donc! C'est comme dire qu'à partir d'un certain âge, les bonbons goûtent mauvais. Aucune logique. Et anyway, les costumes sont là pour ceux qui sont gênés.

Tout ça pour dire que cette année, je ne l'ai pas passée. Et j'ai honte, bon.

Grand retour l'an prochain.

Fille Imparfaite a dit…

Honte à toi !