mardi 6 octobre 2009

Poème automatique à la Paul-Marie Lapointe

J'écris fin

fin du monde entre les mains entre les livres
fin de l'histoire fin finaud en phase terminale
terminus qui ronge une fin d'histoire
de livre de page d'arbre
finie la peine la mort l'amor les larmes
qui finissent sur les joues les lèvres enfin fermées
en fin de processus
d'idées de paroles de mots de sens
en fin de tête

j'écris fin

comme faim d'histoires sans fin
sans début sans milieu cent mots sans maux
cent sans problèmes mille fins minute
en accompli en plis emplissement
en sourires finis terminés en ravissements tristes
de yeux courageux de paupières closes
de voyages sans fin la terre plate disque
tomber au bout du monde longtemps
le puits sans fond

j'écris fin

sommeil entre des draps bras toi
faim fin de corps qui dort
l'arrêt la dernière ligne verte orange automne
automne avant hiver l'hiver le vert encore
vert feu rouge signalisation on s'arrête encore
en queue de tête de toi
en mal de tête de toi




partons vite - kaolin

Aucun commentaire: