mercredi 23 septembre 2009

Tricoter serré

Étant une personne assez ouverte, je suis aussi le genre de fille à avoir plusieurs lubies. Je dois tenir ça de Père Parfait, a.k.a. L'Homme aux mille passes-temps. Si quelque chose me tente, me fait envie, ou a l'air vraiment cool, je veux/dois essayer.

Par exemple, j'ai dans l'idée d'apprendre à jongler. Peu importe le fait que je me suis flingué les jointures dans mon armoire lundi soir en essayant de rattraper une balle, je veux savoir jongler. Quand j'ai une idée en tête, elle reste, généralement.
C'est la même chose pour quand j'ai envie de manger quelque chose. L'idée va me tourmenter jusqu'à ce que je la réalise, que ce soit la confection de simples galettes au gruau ou d'un excellent tapioca au sirop d'érable.

La semaine dernière, j'ai voulu apprendre à tricoter.
Et aujourd'hui, j'ai eu mon premier cours de tricot.

Jadis, je savais tricoter. J'ai tout simplement arrêté. Là, j'aime bien. Ce n'est pas trop compliqué, je me montre fort patiente {je suis de nature impatiente, mais dans mes lubies, je suis tenace} et plus que minutieuse. J'ai envie de bien maîtriser la technique, surtout pour quand je vais commencer à faire des trucs {une tuque, à tout hasard}.

Par contre, pour le moment, c'est dur sur mes jointures encore enflées.
Quelle idée, aussi, de jongler à l'intérieur...




hope - the submarines

2 commentaires:

L'homme de mauvaise foi a dit…

Cours de jonglerie. Demain, 8h30, chez moi.

Sois là.

Fille Imparfaite a dit…

Mais mais mais... j'ai un cours de Français *yeux piteux*