lundi 28 septembre 2009

Pourquoi je ne ferai jamais de blogue de mode

Comme toute fille, j'ai mon côté girlie-girl.

J'ai 35 paires de boucles d'oreilles {fait véridique}, je déteste au plus haut point être décoiffée et j'adore mettre des jupes et des robes, été ou pas.

Le problème est que malgré tout cela, je ne suis pas du genre à suivre la mode. En fait, la mode, je la regarde de loin. Je la commente, je la critique et je l'apprécie, mais je ne suis pas du genre à la suivre. Mon seul critère quand j'achète un vêtement est : me plaît-il ? Et dans la notion de « plaire », il y en a plusieurs autres qui sont comprises : est-ce que j'ai l'impression d'avoir l'air folle ? est-ce que je suis confortable ? me sens-je trop découverte ? me sens-je comme un immense saucisson ? suis-je capable de me mouvoir sans flasher mes sous-vêtements ?
Je déteste me compliquer la vie, même si je suis la reine des complications.
Mon style reflète bien cela. J'ai un style-pas-d'style. Je mets ce qui me tente : que ce soit une minijupe avec des bas de laine ou une veste trop grande d'homme sur un haut délicat de fifille, tant que j'aime ça, je le porte. J'ai toujours refusé de porter du jaune, du vert, ou du orangé, et je soutiens encore que les uggboots sont une horreur.

Parfois, j'aimerais vraiment me la jouer comme Betty, Alix ou Missaa et avoir un blogue sur lequel j'exposerais mes looks du jour et où je donnerais des conseils {toujours fort judicieux} sur comment s'habiller pour être « dedans ».
Mais ces filles ont une notion de style et d'agencement que je n'ai définitivement pas.
Alors, je me contente d'assumer ce que je porte et d'admirer les blogues de mode.




the wakeup song - the submarines

Aucun commentaire: