samedi 26 septembre 2009

Kayak

Depuis environ deux semaines, je n'ai qu'une seule envie : faire du kayak. Ça me tourmente horriblement, même. Parce que non seulement j'aime en faire, mais qu'en plus, plusieurs personnes de mon entourage immédiat sont en train d'en faire dans le cadre de leurs cours.
Mes colocataires en deuxième année de Tourisme d'Aventure font du kayak de mer, ceux de troisième année vont partir pour huit jours en kayak de mer et un de mes amis de l'AEC Guide d'Aventure a passé toute une semaine en kayak.

À force d'en entendre parler et de voir les belles journées défiler... l'envie est plus que présente.

C'est pourquoi demain, s'il fait beau, je vais descendre la rivière près de chez moi. Je saute dans le wetsuit de Mère Imparfaite {je ne crains pas l'eau froide, mais disons que c'est plus frisquet que cet été}, je mets ma veste de sauvetage, je m'emmène un truc à grignoter et je passe mon avant-midi à pagayer.
Et je crois que cette semaine, je vais exploiter mon ami de l'AEC, lui ainsi que sa permission d'emprunter du matériel au centre sportif. Pour lui voler un après-midi, ou même une soirée pas trop fraîche, en kayak sur la baie.

Parce que quand tu te demandes si sécher un de tes cours -que tu adores- pour partir en kayak est une bonne ou une très bonne idée, y'a un problème.
Ou un léger problème d'obsession.




black velvet - the lost fingers

Aucun commentaire: