lundi 24 août 2009

Insomnie cégepienne

Ce matin, en cours de Théâtre, nous avons fait de l'écriture automatique.
Je crois que je vais me laisser aller plus souvent à cette pratique.

Mon insomnie est revenue, mais j'espère que ce n'est que l'affaire d'une nuit. Pitié. Une nuit à tourner et tourner, incapable de fermer les yeux, à penser à tout et à rien. À tout, surtout. Et à mon réveil, j'avais en tête la même préoccupation que lorsque je me suis couchée. Les mêmes mots, les mêmes images, qui faisaient le même chemin dans mon esprit.

Moi, obsédée ?
Peut-être.

Donc, l'écriture automatique a la particularité de m'aider à jeter sur le papier tout ce qui me préoccupe. Tout ce qui me trotte en tête depuis la veille, tout ce qui m'empêche de dormir. Peut-être devrais-je le faire avant d'aller dormir, aussi, et pas seulement au réveil ? Pour en plus me donner le plaisir d'entendre la mine crisser le papier, de voir les mots se former sans vraiment les lire.
Il y a quelque chose qui défoule, dans l'écriture automatique.

Écrire sans penser. Juste... capturer.

Je me sens prisonnière.




can't fight the moonlight - leeanne rimes

8 commentaires:

Hispong Elbayne a dit…

"Peut-être devrais-je le faire avant d'aller dormir, aussi, et pas seulement au réveil ?"

Haha! Tu vas bien nous pondre un roman par nuit!

Viv a dit…

J'avais pas réalisé que les cégepiens sont déjà de retour sur les bancs d'école! Il me semble que c'est tôt! À l'université, c'est seulement après la fête du travail! Mais ça n'a pas l'air de trop te déranger, alors tant mieux!

L'homme de mauvaise foi a dit…

Hum. Je ne sais pas trop. L'écriture automatique me fait un peu peur dans la mesure où je ne sais pas si j'ai besoin de savoir les choses qui sortiraient de mon esprit si je le laissais à lui-même.

Peut-être aussi que ça se résumerait à «mauvaise foi mauvaise foi mauvaise foi mauvaise foi mauvaise foi mauvaise foi.»

Fille Imparfaite a dit…

@Hispong : C'est un risque, je l'admets, mais je suis prête à le prendre ;)

@Viv : Oui, c'est tôt, mais vu que j'aime l'école, ça me va to-ta-le-ment !

@Homme de mauvaise foi : Ça dépend des perceptions. J'ai parfois besoin de me remettre en face ce qui m'obsède, pour arrêter de dériver.

6mois a dit…

ha! je te l'avais bien dit je suis partiellement la cause de ton sommeil!
mais c'est bien tu essaie de trouvé des solution à ce prob qui traine depuis ...

Fille Imparfaite a dit…

@6 mois : Oui, partiellement xD C'est quand même hallucinant, non ? Que tu ailles été mon somnifère. M'enfin, ouais, j'essaie de trouver une solution autre que de dormir avec un gars... Je sais que ça fonctionne, mais je préfère éviter (en tous cas, pour un bout, je vais m'abstenir)

6mois a dit…

je rectifie totalement
cars tu dormais quand même bien en ma présence mais tu me disais que tu aurais très bien pue dormir mieux quand tu étais seul!

Fille Imparfaite a dit…

@6 mois : Ouais, parfois, je dormais mieux seule ! Ça dépendait de mon niveau de fatigue, je suppose. Bah, au fond, c'pas important...