mardi 14 juillet 2009

La chanson me semble appropriée

Si je pouvais me noyer, je me noierais dans mes livres.
Je lirais jusqu'à en être malade, jusqu'à avoir les yeux qui chauffent, jusqu'à tomber endormie le nez dans mes bouquins, jusqu'au mal de crâne, jusqu'aux larmes, jusqu'à vider ma chambre de tout livre non lu, jusqu'à éplucher notre immense bibliothèque, jusqu'à compléter ma Bible, jusqu'à en connaître plus que le libraire, jusqu'au mal de coeur.
Juste pour ne pas penser à autre chose.

J'ai envie de me laisser couler.



plus rien à faire - alfa rococo

2 commentaires:

Miss C a dit…

C'est exactement ce que je fais ces temps-ci. C'est efficace à 85%. Faut tourner les pages très vite, pour ne pas briser le rythme et se remettre à penser au milieu d'une phrase. Bonne lecture, mamzelle.

-CaR0- a dit…

Amen.