mardi 2 juin 2009

Retour d'appel d'emploi

J'ai un travail.
Je vais travailler au club de minéralogie et de paléontologie de mon village, en tant que guide et que... disons, aide. Je vais guider les quelques touristes qui vont venir, apprendre les noms des différents minéraux -en anglais et en français, comment les reconnaître, m'informer, aider à l'entretien du local.

C'est sûr, ce n'est pas l'emploi de ma vie et je ne me vois pas faire cela pendant plus qu'un été.
Mais disons que ça va m'aider à contrer ma timidité, que je vais m'informer de façon plus poussée sur un sujet que je connais moins et que je vais apprendre à manier différents outils.
La meule pour polir les roches avait l'air, ma foi, très intéressante, ainsi que les instruments pour s'amuser avec les fossiles.
Surtout, ça va occuper mon été. Trente-cinq heures par semaine, c'est très bien, pour moi. Je commence le 14 juin et je termine dans les environs du 8 août. Le tout pour un salaire correct. Je n'ai pas spécialement besoin d'argent, c'est surtout pour faire quelque chose de mon corps et cesser de me complaire devant Le temps d'une paix. J'aime travailler et je crois que j'ai parue intéressée à la dame qui m'a passé l'entrevue.

Enfin, assez pour que j'envoie mon CV, passe une entrevue et soit prise, le tout en l'espace d'une seule journée.

Alors, est-ce que l'objectif est réussi ? Un travail près de chez moi, qui va me permettre de me développer intellectuellement, me mettre en contact avec des gens et qui ne consiste pas en la vente de nourritures indigestes.
Je crois que oui.



chaque jour - mes aïeux

2 commentaires:

Malorie a dit…

Je trouve que ça semble être parfait comme job d'été. En plus, les gens qui vont te demander ces infos, on s'entend qu'ils vont être heureux, en congé, pas stressés. Rien à voir avec du service à la clientèle de merde où le monde est bête et pressé.
Bravo!

Anonyme a dit…

YEPPI!! une belle job pour toi que tu risque d'apprécié je suis content pour toi genre dans le très beaucoup! j'adore ce que tu vie présentement tu le méritte!

R^.!