jeudi 14 mai 2009

Le Coeur est un chasseur solitaire

En début de session, j'ai avertit mon professeur de Français de mon goût prononcé pour la lecture et que s'il avait un livre qu'il jugeait intéressant de me faire lire, de ne pas hésiter. Il l'a fait il y a de cela peu de temps, me léguant le livre Le Coeur est un chasseur solitaire, de Carson McCullers. La couverture était à mes yeux belle et le résumé intéressant et je me suis donc risquée à le lire.
Je l'ai finalement dévoré tout au complet, du prologue à la dernière page.

Dans une petite ville des États-Unis, un homme, John Singer, sourd muet et joaillier, devient le centre de l'univers de quatre autres personnes. Mick, une gamine aventurière, Jake Blount, pochard un peu schizophrène, Biff Brannon, veuf propriétaire d'un café et le Docteur Copeland, homme noir en fin de vie. Ces personnages, qui ne se somprennent pas et vivent pourtant tant de tourments qui sont en lien, se confie à cet homme qui semble les comprendre. Des histoires qui touchent le coeur, dans un contexte qui reflète bien le racisme et la pauvreté du Sud d'avant.

Je ne sais pas pourquoi j'ai accroché à ce livre. Peut-être est-ce l'écriture, très fluide. Les personnages et leur vie sont bien décrits, leur condition est claire et on identifie rapidement ce qui les touche et trotte dans leur tête. Et plus l'histoire avance, plus leur caractère change, plus ils s'entêtent et se fâchent, plus la vie leur joue de drôles de tours. On sent les protagonistes faibles, dangereusement humains. Peut-être l'histoire simple, sans rebondissements importants, mais avec une fin poignante. Je me suis surprise à m'insurger contre la fin, à m'être attachée aux personnages et à essayer de penser à autre chose. Ce livre n'est pas un livre d'action, mais il rappelle au lecteur que la vie est parfois un long fleuve tranquille.
C'est aussi un livre frustrant. Je disais que les actants étaient dangereusement humains. Ils le sont et plus encore, puisqu'ils sont enrageants, puisqu'ils semblent tourner en rond et ne pas avancer.

Ce n'est pas de la grande littérature, mais c'est un livre agréable à lire, qui, lorsqu'on s'accroche, est captivant. À essayer, sans aucun doute.



t'es dans la lune - les bb

Aucun commentaire: