dimanche 5 avril 2009

Neige d'avril

Il neige.
Un hiver qui ne veut pas mourir, ça a quelque chose de triste. De beau.

L'étendue blanche se morcelle lentement, laissant voir l'herbe brunie sous ses plaques arrachées, comme la peau d'un écorché. Le brun de la boue, le vert mort de la végétation, le gris du ciel, le blanc pur de la neige qui revient se déposer sur la nature. Un mince givre, une mince couche, une rébellion de la température. Les arbres se perdent dans la brume, comme effacés. Comme si cet hiver qui espère continuer de vivre essaiyait de faire oublier un monde extérieur à lui, à cette saison froide. Une saison morte ? Pas encore.
Cruellement vivante.
La volonté de puissance de l'hiver.



want - disturbed

1 commentaire:

Croquette a dit…

Ce n'est pas l'hiver qui a de la volonté de puissance, c'est le printemps qui en manque! Que les choses soient bien claires.