dimanche 15 mars 2009

To cook or not to cook

J'adore cuisiner.
C'est pour cela que quand j'ai une rage de cuisine, quand j'ai envie de me dépenser dans de la nourriture, je le fais sans retenue. Par contre, je suis une frustrée culinaire, parce que des facteurs extérieurs m'empêchent de m'exprimer librement dans mes rages de cuisine.
Je voulais un mélangeur, pour mes futures sucreries. Je savais lequel, en plus. Magnifique, blanc et noir, avec un maximum de fonctions et de vitesses. De quoi rendre la préparation de mes muffins, biscuits et brownies facile, un vrai charme.
Cher. Trop cher.
J'ai faillit pleurer en constatant le prix, en allant au Canadian Tire. Pleurer et presque l'acheter tout de même, pour revenir à la raison et me dire que j'allais tout simplement me muscler le bras à mélanger.

Aimer cuisiner, ça coûte cher.
La nourriture coûte cher et les instruments coûtent cher.
Si les aliments et les instruments étaient moins dispendieux, est-ce que plus de gens se risqueraient à cuisiner ? Bien se nourrir ne coûte pas nécessairement la peau des fesses, mais il faut fournir un effort et être un minimum équipé. Personnellement, je crois que le monde de la cuisine devrait être plus accessible.



numb - linkin park

6 commentaires:

La bête a dit…

C'est clair que si tu achètes tous les gadgets de cuisine qui se vend, tu vas payer le total. Parfois, c'est plus économique de faire un peu plus d'effort et de se passer du luxe.

Tsé, à la quantité de riz que je me fais à chaque semaine, ça serait peut-être un investissement que je m'achète un rice cooker, mais j'aime bien tout faire au chaudron. Anyway, je manque d'espace pour tout autre pièce de cuisine.

D'un autre côté, si le matériel coûte cher, dis-toi qu'avec le temps, ça va devenir rentable puisque ça revient à moins cher cuisiner ta bouffe que de l'acheter toute faite (ou dans le pire des cas, ce que tu te fais goûte meilleur que si tu l'achetais et ça vaut les quelques dollars de plus dépensés).

Fille Imparfaite a dit…

Oh, c'est sûr qu'au final, ça coûte moins cher de cuisiner que d'acheter tout préparé. C'est surtout bien meilleur.

Faut faire des sacrifices, je suis d'accord. Jusqu'au jour où on a assez d'argent pour se payer la cuisine de {nommez un chef quelconque}.

Au fond, j'aime me faire aller le bras pour mélanger.

Miss C a dit…

Pour les muffins, ça va mieux à la cuillère, je trouve, parce qu'anyway faut pas que ça soit trop mélangé pour qu'ils lèvent comme du monde. Mais pour le sucre à la crème, aaaargh...

-A a dit…

Je suis un maniaque de cuisine et de gadget de cuisine. Je ne sais pas quel malaxeur tu voulais; j'imagine que c'était le Kitchen Aid ? En tous cas, c'est vrai que c'est cher, mais ça dure une vie. Ma mère a le même depuis qu'elle s'est mariée il y a presque 40 ans. Elle m'en a acheté un pour ma fête il y a 5 ans et je m'en sers à chaque semaine, même desfois plusieurs fois par semaine. C'est vraiment un bon investissement. Mieux que n'importe quelle batteur électrique ou quoique ce soit. Je ne nie pas le plaisir de cuisiner à bras par contre et il m'arrive encore de fouetter à la main. Faut bien que je dépense un peu d'énergie pour pouvoir me permettre de manger les desserts que je fais.

Fille Imparfaite a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Fille Imparfaite a dit…

@Miss C : Pour le fudge aussi, ça ne doit pas être la meilleure mtéhode.

@A- : Ouais, le Kitchen Aid, le nec plus ultra du mélangeur qui dure. J'en rêve, parce que je sais que ça va me rester longtemps.
Mais bon, disons comme toi : autant se faire des bras à mélanger, pour combler les calories qu'on va prendre :p !