lundi 30 mars 2009

SOS colocataire

Je suis en recherche de colocataires potables pour l'année prochaine et je ne sais pas à qui je devrais penser. Évidemment, ma petite Chevreuil d'amour va me faire le plaisir d'être ma voisine pour une deuxième année et ma Jumelle va venir nous rejoindre.
Mais sinon, qui ?
Rôdeur part pour Rimouski, on ne sait pas ce qui adviendra de Socrate l'année prochaine, Hairy lâche le cégep, le Werewolf commence l'université -comme plusieurs de mes amis- et je ne veux pas me retrouver encore avec des colocataires crottés aux moeurs étranges. Personnellement, surprendre ceux qui partagent mon lieu de vie en pleine séance d'exorcisme nocturne dans la cuisine alors que je veux tout simplement aller prendre ma douche, ce n'est pas quelque chose que je veux réitérer dans un futur proche.

J'ai envie de laisser le hasard décider, mais ça n'a pas donné de bons résultats, cette année.
Et j'ai toujours peur de voir ce que ça pourrait donner, avec des gens qui sont mes amis, mais que je ne connais pas plus que ça, en ce qui a trait à la propreté.

Tant que nous avons un appartement plus beau, ça devrait déjà être mieux. Plus beau et plus grand, si possible, vu que le nôtre est un clapier à lapin. La cage des octodons de Soeur Parfaite est plus grande que notre appartement, j'en suis certaine. Pour avoir une réservation d'appartement, pourtant, nous devons... nous trouver des colocataires.
Bon.
Alors, à la chasse !



balade à toronto - jean leloup

3 commentaires:

Hispong Elbayne a dit…

Il faut que tu nous racontes la scéance d'exorcisme. Je sens que ça pourrait être très drôle!

La Brunette a dit…

Bonne chance :)

Fille Imparfaite a dit…

@hispong : et encore, si tu savais tout ce que je vis, dans cet appartement...

@La brunette : Merci sincère pour tes encouragements !