jeudi 12 février 2009

Perceptions erronées

Ce problème a commencé le 23 décembre, jour où j'ai fracassé le rétroviseur droit de la voiture de Père Parfait.
Depuis ce jour, j'ai progressivement commencé à perdre toutes mes capacités spatiales.

Les capacités spatiales, c'est ce qui permet d'estimer une distance dans l'espace, de se diriger, d'avoir un certain équilibre. Les hommes sont habituellement plus doués pour cela -une histoire de cerveau, mais c'est quelque chose qui se développe, qui s'apprend.
Bien, apparemment que l'on peut aussi perdre tout cela.
Au début, ce n'était pas grand chose. Je me cognais juste un peu plus qu'à mon habitude, mais c'était presque dans la normalité : je n'ai jamais été très adroite. Une ecchymose sur le bras, puis deux, quelques-unes sur les jambes. Un problème à estimer quelques distances, mais rien de bien grave. Quant à mes facultés tetrisiennes, elles ont toujours été assez inégales. Puis, j'ai commencé à soupçonner quelque chose de plus important. Je ne pouvais plus me pencher sans me frapper contre mon lit, le réfrigérateur, le mur de la douche, le comptoir, un tiroir ouvert. Là encore, j'ai mis la responsabilité sur ma fatigue, sur l'absence de mes lunettes sur mon nez, sur ma distraction naturelle, ou sur les distractions extérieures.
Depuis que je suis incapable d'ouvrir une porte sans me l'envoyer inévitablement au visage, que je ne peux plus me coucher dans un lit sans en tomber et que je fonce à tout coup dans le réfrigérateur quand je cuisine, je crois qu'il y a définitivement un problème.

Je jette la pierre à mon insomnie, mais je ne peux pas m'empêcher de me poser des questions. J'ai tout de même bien dormi, pendant mes vacances des Fêtes. D'accord, mon horloge biologique a été chamboulée par mes folles heures de coucher et de lever, mais ce n'est pas une raison pour se frapper la tête sur une table trois fois par jour parce que le bord était plus loin que ce que je pensais.
Et encore, je ne parle pas de ma propension à ne pas frapper le volant, au badminton.
Heureusement pour moi, ma conduite reste correcte et sans problèmes, ce qui me convient parfaitement. C'est simplement mon quotidien qui se retrouve un peu chamboulé par cela, mes bras qui sont de plus en plus marqués par des blessures accidentelles...

... et ma tête qui hurle de douleur à chaque fois que j'oublie de vérifier où est le haut du réfrigérateur quand je prends quelque chose dedans.



crushcrushcrush - paramore

2 commentaires:

La bête a dit…

Sérieusement, tu devrais peut-être consulter un médecin. Ça pourrait être un problème d'oreille interne.

Fille Imparfaite a dit…

@la bête : j'y pense, parce que ça pourrait aussi expliquer mes baisses de pression -une autre nouveauté de ma vie. Mais... enfin, c'est pas comme si j'avais le temps.