jeudi 26 février 2009

La tranquilité se trouve partout

Le soir, je dors chez Rôdeur, qui accepte toujours volontiers de me prêter son lit et sa personne, histoire que je réussisse à m'endormir. Personnellement, quand je suis en couple, je dors à la droite de mon compagnon. Pourquoi ? Simple habitude, peut-être. Ici, en plus de cela, le mur se trouve être à la droite du lit. Une raison de plus.
Il y a deux nuits de cela, je m'étais réveillée, sans trop savoir pourquoi. Sans doute des restes faisandés de mon insomnie qui ne veulent pas partir. Je fixe donc le plafond un instant, me retourne sur le ventre, caresse le visage du jeune homme qui m'accompagne de mes yeux. Puis, un froissement de couvertures se fait entendre. Assez fort, en plus de cela. Suffisant pour me faire tendre l'oreille et m'interroger sévèrement sur son origine.

Ce n'est pas moi et ce n'est pas Rôdeur.
Qui donc est-ce ?

Tout simplement Cible Ultime, le voisin de chambre de mon compagnon.

Son mur étant également contre le mur, la tête au même niveau que les nôtres, je peux parfaitement l'entendre se retourner dans ses draps. Cela donne une excellente idée de l'épaisseur des murs, aux résidences, et de la proximité des chambres. Littéralement, c'est comme si je dormais entre deux hommes. Mon brun d'un côté, le blond de l'autre -comme quoi mon coeur balance toujours entre ces deux teintes de chevelure. Comme a dit Mère Imparfaite, je suis "la crème glacée dans le sandwich".

Charmante image, malgré mon sommeil troublé par les mouvements de mon voisin de chambre d'adoption.
Je comprends maintenant Cible Ultime de se plaindre qu'on le réveille la nuit.



aerials - system of a down

2 commentaires:

Hispong Elbayne a dit…

Imagine si ton Cible Ultime était un gros dégueulasse que tu n'es pas capable de sentir à 1 Km à la ronde... OUACHE! LOL.

Fille Imparfaite a dit…

Heureusement pour moi, ce n'est pas ça.
Mais si c'était un gros dégueulasse que je nepeux pas piffrer... on dormirait chez moi au lieu de chez lui ;)