mardi 3 février 2009

Expériences

J'aime toujours autant les laboratoires de Chimie avec notre enseignant terrible.
Il est spécifié dans les maniuplations que les gaz sont hautement inflammables ; c'est sans doute pour cela que nous les faisons chauffer. On nous parle de chercher des informations dans le HandBook, à savoir la Bible de la Science, mais on ne dit pas quelles informations en particulier. Le montage fait est toujours parfait, mais l'expérience est toujours ratée. Les consignes pour le rapport sont données, mais jamais de la même manière que la fois précédente. On nous informe que les liquides sont volatils, corrosifs et tout ce qui fait peur, mais on travaille sans gants et avec le sarrau optionnel.
Quant à la bouffée accidentelle de chloroforme que j'ai respirée en essayant de lire la température sur un thermomètre dont le mercure était presqu'invisible, je crois qu'elle a laissé de graves séquelles sur ma santé mentale.



chanson de météomédia

2 commentaires:

La bête a dit…

Bienvenue dans le merveilleux monde des sciences, là où tout fonctionne en théorie. Concernant les produits "dangereux" que vous utilisez au Cégep, ils ne sont pas si pire que ça (en autant que vous respectiez les règles de sécurité, évidemment).

Pour ta bouffée de chloroforme, ne t'a-t-on pas appris qu'il ne faut jamais se mettre le nez au-dessus d'un contenant quelconque? Tss, tss, tss. Pas pour rien que tu freak parce que tu travailles avec des gaz hautement inflammables. ;)

Fille Imparfaite a dit…

J'étais même pas au-dessus, j'étais à côté *yeux piteux*