lundi 26 janvier 2009

Sous pression

Mon état de santé ne s'améliore pas.
Hier, dans un moment de folie, j'ai décidé de courir jusqu'à la librairie pour aller acheter les livres nécessaires à mon cours de Philosophie. Arrivée là-bas, un peu essouflée et les joues rougies par le froid paralysant, je fais face au mur de chaleur de l'endroit.
Et je fais une subite baisse de pression.
Le genre de baisse de pression qui m'a obligée à m'aggriper aux rayonnages pour ne pas choir au sol, mon équilibre étant dangereusement compromis. Le genre qui fait vaciller la tête et le coeur, tressauter les oreilles et naître des larmes de douleur aux coins des yeux.
Depuis, j'en ai fait au moins deux autres, toujours à la suite du contact extérieur/intérieur, froid/chaud, et pas nécessairement à la suite d'un effort physique soutenu.

Je n'ai jamais eu ce genre de problème auparavant, alors que j'ai toujours vécu dans ces changements brusques de température. Ça me perturbe assez, parce que je ne sais pas exactement ce qui cause cela, ou comment empêcher ce phénomène. Je ne peux tout de même pas rester cloîtrée dans les résidences, non de non ! J'ai déjà eu des étourdissements à la suite d'une pratique intense d'un sport, mais pour quelque chose d'aussi banal qu'une marche... non.



black horse & the cherry tree - kt tunstall

Aucun commentaire: