jeudi 4 décembre 2008

Peut-être juste un peu épuisée

Je suis à la veille de m'effondrer sur mon clavier.
Que le sport aille se faire foutre.

Parce qu'au cégep, comme c'est génial, nous faisons des tests physiques dans le cadre du premier cours d'Éducation Physique. Une première vague, en septembre, et une deuxième en décembre. Extensions des bras, redressements assis, course, etc. Évidemment, il faut améliorer les résultats obtenus pour avoir tous les points nécessaires pour passer la session. Quand on n'est pas très en forme et que le sport, ce n'est pas notre tasse de thé... C'est une chose merveilleuse.
J'ai réussi à améliorer tous mes résultats, moi étant très compétitive avec moi-même et désirant avoir la note maximale. Mon orgueil est une partie ayant beaucoup d'influence, dans ce genre d'activité. Même si ce n'est pas une bonne chose pour ma santé, moi ayant tendance à me donner à l'effort... jusqu'à en être malade.
J'ai refusé de m'arrêter de courir, peu importe la crampe musculaire qui commençait à me titiller le mollet, les nausées qui me poursuivaient depuis trois tours et les maux de tête qui arrivaient tranquillement.
Ça a porté ses fruits, j'ai battu ma marque de Septembre. Je porte peut-être un chandail clamant "Go Habs Go" au visage de mes coéquipiers, mais je ne suis pas du même genre que cette équipe d'hockey : je ne lâche pas au dernier moment, je me donne jusqu'au bout.

Maintenant, faut juste que je réussisse à marcher à nouveau.



cookie - jean leloup

1 commentaire:

dean a dit…

Rest, little girl. Rest.

Au moins tu te donnes, ça c'est cool!

Pis l'éduc, au cégep, c'est un bon moyen d'augmenter ta moyenne générale.. alors, aussi bien te donner ! Haha