vendredi 5 décembre 2008

Crème d'Irlandais

La crème irlandaise.
Ceux qui achètent cette boisson, je ne les comprends pas. Tout comme je ne comprends pas les imbéciles qui en vident une bouteille parce qu'ils n'ont rien d'autre à boire. Non, je ne compte pas le Werewolf et moi dans cette catégorie, quelle idée.

Ça goûte plus ou moins ce que ça sent. D'ailleurs, puisqu'on parle de l'odeur, on dirait un concentré de gazon fraîchement coupé, tellement concentré que l'odeur monte à la tête et reste prise dans la gorge.
Ensuite, le premier goût en bouche. Vous savez, un gros crayon feutre noir dégueulasse qui pue l'ammoniaque ? Bien, si cet objet devait avoir un goût, ce serait celui-là. C'est aussi difficile de faire partir le goût que l'odeur d'ammoniaque, ça reste presque collé partout dans la bouche et on remercie le bon Dieu de permettre de mettre du lait dans cette boisson.
Le deuxième goût est celui d'un café légèrement chocolaté, mêlé cette fois avec l'herbe fraîchement coupée précédemment citée.

Ce n'est pas si mauvais que ce que le Werewolf m'avait dit.
Mais on s'entend que ce n'est pas bon non plus.
Comme dirait mon compagnon de boisson, ça goûte l'Irlande. Ça goûte l'herbe et le moisi.

Ce n'est pas une expérience à reprendre.



what a feeling - flashdance

4 commentaires:

Hispong Elbayne a dit…

Tu parles du Bailey's?

Mets un fonds de cette boisson dans un verre et rajoute du lait, mmmm!!!

Farfelue !? a dit…

Bailey's + café = Bonheur :)

Fille Imparfaite a dit…

Ce n'était pas du Bailey's bien exactement, mais oui, c'était la même chose.

C'est ce que nous avons fait.
Malheureusement...

arrachecoeur a dit…

haha ça goûte l'irlande : l'herbe et le moisi.

wow!