samedi 6 décembre 2008

Au petit matin...

Comme je suis matinale, en ce magnifique samedi ensoleillé ! Mais pourquoi donc me suis-je levée, alors que c'est la fin de semaine, moment de délivrance de tout étudiant ? Ce doit être vachement important, pour que j'accepte de quitter mon petit lit bien chaud en vue d'affronter le froid glacial de ma chambre et des résidences. Serait-ce un rendez-vous galant ? une urgence ? une activité très importante planifiée depuis longtemps ? un désir de voir si "l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt" ? une séance de torture ?

J'ai rendez-vous avec mon examen de Français.
Parce que les examens de Français le samedi matin font partie de la vie. Surtout de celle des malheureux collégiens gâchant leur doux sommeil réparateur pour aller se détruire le poignet à l'écriture, la tête à la réflexion et les yeux sur les lignes du dictionnaire.

Vive le cégep.



i don't wanna stop - ozzy osbourne

2 commentaires:

La Brunette a dit…

J'suis à mon 3e examen de français le samedi matin & je déteste toujours autant me lever pour aller le faire...
J'aime le français, mais avec limite.

arrachecoeur a dit…

à l'université y'a des cours de fin de semaine.

Non, tu n'as pas connu l'enfer.