mardi 11 novembre 2008

Laver laver, savez-vous...

C'est toujours à moi que ça arrive.

En sortant de mon laboratoire de Chimie, durant lequel nous nous sommes follement amusés à représenter des molécules avec des bâtonnets, j'ai décidé de me laver. Je sentais le mec, je sentais le sommeil et je sentais la science : pas nécessairement un mélange gagnant. Dévêtue et toute prête à me faire arroser de l'eau bienfaitrice, je tourne le robinet. Rien ne se passe. Qu'un mince filet qui me nargue ose sortir de la champelure, me laissant seule avec mon désespoir. Quoi ? Pas d'eau ? Non. C'est une blague. Surtout que notre appartement semble être le seul affecté de ce problème, ma foi fort dérangeant. Que faire ? Tous les essais sont fait sur la douche coupable, Chevreuil elle-même se frustra de ce manque de coopération.

J'ai fini par aller me laver chez Hairy, dix appartements plus loin.



sway - pussycat dolls

1 commentaire:

Farfelue !? a dit…

Au moins, t'as pu te laver.
Moi, j'ai déjà passé une semaine à empester parce qu'il n'y avait pas d'eau sur le camping où nous étions.
Disons que j'étais contente de retourner chez moi.