samedi 8 novembre 2008

La vie est Magic

C'était le chaînon manquant. Tout ce qui manquait à mon éducation de jeune fille aux intérêts parfois un peu médiévaux. J'avais touché aux jeux en ligne et à Donjons & Dragons, ce ne pouvait être que la suite logique. À vrai dire, mon professeur privé était même très surpris que je n'aille jamais joué à ce jeu, moi qui est pourtant pleine de culture. C'est donc avec empressement que le Werewolf m'a montré comment jouer à...

... Magic.

Ce jeu est l'invention du diable. On embarque rapidement dans l'univers, en essayant de décrypter le demi-million de contraintes imaginables. Que dis-je, décrypter ? Maîtriser, plutôt. On s'imagine d'épais bouquins contenant tous les règlements et toutes les cartes, des tournois terribles entre des drogués durs. Juste ce soir, à jouer avec Mister P., Chevreuil, le Philosophe et le Werewolf, c'était à se tapper la tête contre les murs. Des coups auxquels je n'aurais jamais pensé, des discussions trop compliquées pour un seul mouvement... Le Philosophe et moi commençions presqu'à nous sentir à part des deux accros et à faire des plans pour les battre définitivement.
Il ne me reste qu'à demander au Vampire de m'entraîner, de façon à ce que je devienne plus habile.

Parce que j'aime bien ça, Magic, au fond.



watch your words - alter bridge

2 commentaires:

Le Tapageur Silencieux a dit…

J'ai longtemps joué au Magic, il ne faut pas le dire trop fort. Vert trample avec des sorts rouges. Oui Oui.

arrachecoeur a dit…

GEEK!

:-P