lundi 11 août 2008

Nous ne sommes pas dignes

S'il y a bien une chose que je n'aime pas, avec les JO, c'est bien le Canada.

Je ne suis définitivement pas née pour encourager mon pays, celui-ci ne faisant que me décevoir. Je suis plutôt née pour encourager des athlètes, choisir celui que je trouve prometteur, passer mes commentaires et étaler mes connaissances sportives à mon mieux.

Je suis très intense, lorsque je regarde le sport. Je ne suis pas une sportive moi-même. Mon cardio n'est pas impressionnant, je suis presqu'asthmatique et je craque de partout. { Le seul sport que j'aime pratiquer, c'est le sport de chambre } Par contre, je suis une véritable enragée, en tant que spectatrice. Je suis dangereusement engagée dans le spectacle qui se déroule. J'encourage, je suis découragée, j'analyse, je commente et j'informe. Energizer en est lui-même tout impressionné, de mon côté férue de sports. Je suis totalement du genre à m'installer devant RDS pour suivre les nouvelles sportives et à devenir virtuellement sourde lorsqu'ils montrent des compétitions en direct. Quant à l'idée de voir des compétitions "en vrai", il n'y a rien qui m'enthousiasme plus. Je crois que je passerais ma vie au Centre Bell, juste pour voir des parties de hockey à longueur d'hiver. Je ne rechigne pas non plus devant une nouvelle mine de connaissances. Je pose des questions, m'informe, compare.

Oui, je suis une sportive de salon.
Une sportive de salon qui s'assume.

Une sportive de salon qui a décidé de se rendre à Londres, en 2012, pour voir les prochains JO d'été. Histoire de voir les sports qui l'intéressent vraiment et de vivre cela au moins une fois dans sa vie, avant la fin du monde en tous cas ;)



fermeture définitive - daniel bélanger

2 commentaires:

arrachecoeur a dit…

Les JO sont plus une espèce de compétition pour voir quel pays va surpasser les autres, peu importe la catégorie: sports, artifices, cérémonies, bla bla bla bla...

C'est de la belle arnaque économique et un bon coup d'égo pour tout le monde qui veut bien en avoir un.

Et c'est tellement drôle de voir les plus grands souvrainistes de tous les temps être tellement fier du canada quand team canada gagne l'or au hockey en hiver. fiouuuu... des convictions.. ça prend tellement le bord facilement.

Ze Brunette a dit…

Moi aussi j'aimerais allée à Londres en 2012, mais en tant que reporter...J'aime vraiment beaucoup couvrir les JO un jour... Un jour... :P