vendredi 11 juillet 2008

En garde, Monsieur Soleil !

À tous ceux qui se montrent sceptique face à mes méthodes pour forcer mon bronzage, à savoir danser et injurier l'astre solaire, bien, j'ai enfin un hâle léger. Pas le style Louise David non plus, si un jour j'atteins ce niveau, c'est parce que je vais être morte carbonisée. Assez pour que j'aille de splendides marques de maillot.

In your face !



the pretender - foo fighters

1 commentaire:

arrachecoeur a dit…

C'est bien les marques de maillot, parce que quand on les voit, on sait que l'on a accès à quelque chose de privilégié que peu de gens voient.

Ou c'est moi qui se contente de pas grand-chose.