samedi 7 juin 2008

Bilbo le Hobbit

J.R.R. Tolkien est reconnu comme un des plus grands auteurs. De par sa riche imagination, du monde fabuleux qu'il a inventé et du fait que ses oeuvres ne se perdent pas.
J'en suis d'ailleurs foutrement déçue.

J'ai lu, sous obligation de la Bible, Bilbo le Hobbit.

Bilbo raconte l'histoire d'un hobbit, Bilbo vous l'aurez deviné, qui un jour se fait envahir par une bande de nains salopiauds et un mage farceur. Qui, à eux treize, décident de le sortir de son trou {oui, il vit dans un vrai trou} pour qu'il l'aide à aller voler un trésor à un dragon. Charmant programme. Sur son chemin, il croise des gobelins, des loups, Gollum et son anneau, une forêt folle et finalement le dit dragon - qui est beaucoup trop susceptible, si vous voulez mon avis. Et fendant. De "belles" aventures en perspective pour le petit hobbit.

Et pas pour moi.
Je déteste Tolkien, commençons par cela. Même, je l'abhorre tout simplement. J'ai donc commencé la lecture de cet ouvrage avec la haine au coeur et le scepticisme fort. Si le livre n'était pas aussi mauvais que ce à quoi je m'attendais, donnons-lui tout de même ça, cela ne veut pas dire que j'ai aimé. Le style compact, les comptines à pleurer tant elles sont nulles {elles sont sûrement meilleures en anglais - j'ose espérer}, la redondance de certains faits... non, non, non. Le seul moment que j'ai un minimum apprécié est celui avec Gollum - je sais enfin qui c'est ! J'aime aussi aimé l'évolution de Bilbo, même si c'était prévisible.

Finalement, je ne dis pas que je ne vous le conseille pas. Lisez-le, ne serait-ce que par curiosité et pour enrichir votre culture. Faites-vous votre propre avis ;)



no tomorrow - orson

1 commentaire:

Jacynthe a dit…

Je me surprend à avoir eu le sourire tout le long que je lisais ce billet et en avoir même ris, car habituellement, les avis contraire aux miennes me laissent sur la défensive et me confrontent, mais j'ai adoré comment tu as parlé du livre et, finalement, je suis bien contente que tu l'aies détesté.

Je commence par la fin de ton blog. Je vais sûrement te contaminer un peu partout avec mes mts.
Ciao !