lundi 26 mai 2008

The party's on fire

Tant qu'à être fou dans la vie.

Vous savez, le Québécois moyen affectionne une chose : la fête. Le Gaspésien, plus encore, y mêle le culte sacré du "feu de grève". Un évènement qui mêle boisson et plaisir, comme une bacchanale à peine moins osée. Nous avons du plaisir avec ce que l'on a et c'est ce qui nous rend si... enfin, si nous.
En tant que Québéco-gaspésiens, nous avons décidé, nous étudiants de cinquième secondaire, de faire un avant-bal.
Au milieu de la semaine.

N'est-ce pas wonderful ?



love is gone - david guetta

Aucun commentaire: